Edward S. Curtis et les Indiens d'Amérique du Nord

Publié le par Coralie Berhault

Edward Sheriff Curtis est un photographe et ethnologue américain, né le 16 février 1868 à Whitewater et mort le 19 octobre 1952 d'une crise cardiaque à Los Angeles. Il est le seul photographe à avoir réellement consacré son oeuvre aux Indiens d'Amérique du Nord. Curtis a voulu conserver par le texte et par l'image les traditions, coutumes et légendes des Indiens. Il a même enregistré des musiques et chants indiens. Son oeuvre colossale, l'un des plus beaux livres au monde, The North American Indian, est composée de 20 volumes, chacun illustré d'à peu près 75 planches et accompagné d'un portfolio d'environ 36 grandes gravures. Cette oeuvre, parue à faible tirage entre 1907 et 1930, coûtait 3000 dollars, prix justifié par l'excellente qualité d'impression sur beau papier. Le travail de recherche et de réalisation de Curtis, pourtant entouré de collaborateurs, lui prit plus de 30 ans de sa vie.
Edawerd S. Curtis a également réalisé un film muet intitulé In the Mand of The Headhunters (Au pays des Chasseurs de Têtes), sorti en 1914, sur les Indiens de la côte nord-ouest.

Quelques exemples de photographies :



Un Nez Percé typique, 1910.



Enfant Noatak, 1929.




Edward S. Curtis - Les Indiens d'Amérique du Nord
par Edward Weston.





Publié dans Livres

Commenter cet article

Dona 19/07/2011 09:46



Bonjour,


je viens de découvrir votre blog...superbe !


suis Fan invétére des Indiens d'Amérique et de leur Histoire.


Merci. Amitiés. Dona