"Anthologie de la Poésie japonaise classique" - Edition G. Renondeau

Publié le par Coralie Berhault

L'Anthologie de la Poésie japonaise classique préfacée, traduite et commentée par G. Renondeau et parue en 1978 puis en 2007 chez Gallimard, est une véritable petite friandise... L'anthologie est découpée en cinq parties qui correspondent à des périodes de l'Histoire du Japon :

Période Archaïque et Période de Nara (des premiers siècles de notre ère à la fin du VIIIè siècle)
Période de Heian (de la fin du VIIIè siècle à la fin du XIIè siècle)
Période de Kamakura
(de la fin du XIIè siècle au milieu du XIVè siècle)
Période de Muromachi (de la fin du XIVè siècle à la fin du XVIè siècle)
Période des Tokugawa
(de la fin du XVIè siècle au milieu du XIXè siècle)

En voici quelques extraits :

*

Période Archaïque et Période de Nara

Poème d'amour

A mon ami

J'avais voulu les montrer,

Les fleurs de prunier,

Mais elles ne se distinguent plus

Depuis que la neige est tombée.

 

Yamabe no Akahito


A travers les interstices

De mon rideau de bambou

Passez à votre aise

Si ma mère qui m'a tendrement élevée

Me questionne

Je dirai que c'est le vent.

 

Anonyme

 

 

Dans la nuit où solitaire
Je songe avec mélancolie
Le coucou
Passe en criant,
Il semble qu'il ait lui aussi un coeur.

Owarida no Hiromini

*


Période de Heian

La venue de l'automne
N'avait pas clairement frappé
Les yeux
Mais au mugissement du vent
On est bien obligé de comprendre.

Fujiwara no Toshiyuki


Depuis que des oies sauvages
J'ai pu entendre
Les cris,
Je n'ai pu chasser l'inquiétude
Qui règne dans mon coeur.

Ôshikôchi no Mitsune

*

Période de Kamakura

A l'aube
Les larmes que je verse sur ma manche
Accompagnent
Les sons de la cloche
Qui tombent du ciel.

L'archevêque Jien


Cette nuit de printemps,

Mon rêve

S'est interrompu :

Dans le ciel les nuages

Abandonnaient le sommet de la montagne.

 

Fujiwara no Sadaie (alias Teika)

*

Période de Muromachi

Extrait d'une partie chantée du nô Fujito


Le Pêcheur :
Contre toute attente
Se voir arracher la vie
Voilà qui est, plus que traverser la mer à cheval,
Chose extraordinaire.
Aussi bien il m'est difficle d'oublier :
Sur la roche de ce banc de sable
Il m'a emmené,
Et tirant sa lame froide comme la glace
Il m'a transpercé la poitrine.
Etant transpercé et sur le point
De m'évanouir
J'ai été poussé dans la mer
Noyé dans la mer sans fond!
Par le flot qui descendait à ce moment
J'ai été emporté,
J'ai été bois fossile qui tantôt flottait, tantôt s'enfonçait
Et qui dérivant entre les rochers, s'est accroché.
Des fonds de Fujito
En me faisant le mauvais génie
J'ai pensé me venger.
Mais vos prières inattendues
M'ont permis de monter dans la barque sainte.
Dés lors dans la barque du salut
Je vogu, piquant
La perche que je pousse.
Je traverse la mer de la vie et de la mort ;
Comme il a été demandé (pour moi) sans effort
J'ai atteient cette rive
Et, délivré, mon être devient buddha.
Oui, mon être est devenu buddha.

Zeami

*

Période des Tokugawa

Tombée de la branche
Une fleur y est retournée :
C'était un papillon!

Arakida Moritake

 

 

Tombé malade en voyage

Mes rêvent errent

Sur une plaine dénudée.

 

Dernier poème de Matsuo Bashô


Les petits poissons blancs

Ne dirait-on pas tout à fait

L'esprit de l'eau qui court ?

 

Konishi Raizan

 

 

*

 

Publié dans Livres

Commenter cet article

jeny 17/04/2009 10:25

(ohhhh mais..... j'arriverais pas a finir d'ecrire mon com!!! :-( )alors je disais..... salut ma ptite coco!!! je viens faire un tit tour par vers là, sur ton blog! toujours aussi beau ce que tu ecris!je te felicite!comme on se disais a l epoque..."je suis fiere de toi!tu sais ca?"lol!bon, j'ai des ptites propositions a te faire...toi qui aime les "mots" et qui en fait un blog.... je te propose... une ptite poesie a retransmettre.... "maitre input!"lol!tu t'en rappelle.....j'l'ai toujours dans ma calculette!hihihi!!gros bisous!

Coralie Berhault 17/04/2009 13:22


Lol oui bien sûr que je me rappelle! Et chaque fois que je pense à ça je ne peux pas m'empêcher de rigoler bêtement ^^! En tout cas merci pour ton commentaire, ça me fait vraiment très plaisir,
d'autant plus que tu es la première! Moi aussi je suis fière de toi, je suis sûre que tu t'épanouies dans ton travail et que tu es excellente. A très bientôt ma p'tite Jeny préférée.


jeny 17/04/2009 10:20

salut ptite coco!!!

jeny 17/04/2009 10:20

salut ptite coco!!!!!!