"Le moindre des mondes" de Sjon

Publié le par Coralie Berhault

Le moindre des mondes est un roman de Sjon, traduit de l'islandais par Eric Boury et paru en janvier 2007 aux éditions Rivages. Sjon a reçu pour ce livre le Prix littéraire du Conseil Nordique en 2005, prix qui est considéré comme la plus haute distinction des pays du Nord en matière de littérature. Un livre poétique et violent à la manière islandaise, une oeuvre étonnante à découvrir absolument, ainsi que son auteur, poète de notre temps...
Je vous en livre ici la quatrième de couverture...

"Un jour tout blanc de neige et de glace, le révérend Baldur Skuggason, part à la chasse, fusil à l'épaule, fureur au ventre. Pendant ce temps Fridrik le botaniste cloue un cercueil, celui d'Abba, handicapée de naissance. Ces trois personnages, la bête féroce, le lettré et la douce enfant vont de façon étonnante mêler leur histoire.

Né en 1962 à Reykjavik, Sjon est romancier, poète et parolier. Il a travaillé avec le groupe pop-rock Sugarcubes dont est issue Björk et avec Lars von Trier.

"Je connaissais Sjon comme un grand poète et le meilleur parolier de Björk. Ce roman-là est plein de la violence tendre et lyrique propre à l'Islande, mais il dépasse largement le cadre du folklore. Il nous raconte, comme s'il s'agissait de la chose la plus naturelle du monde, une chasse au renard qui tourne à la chasse aux fantômes, un enterrement poignant et cocasse, et des vies sauvées par la métamorphose..."

Marie Darrieussecq"

 

Publié dans Livres

Commenter cet article